11 avril 2018

Les élus du Forum métropolitain du Grand Paris ont présenté, à l’occasion du Salon des Maires d’Ile-de-France, leur Livre blanc « Vers des mobilités durables, intelligentes et optimisées à l’horizon 2030 en Ile-de-France ». Cette première restitution sera suivie prochainement d’une remise officielle à la Ministre des Transports.

Jean-François Vigier a commencé par présenter le Livre blanc, fruit de séances de travail avec près de 200 acteurs des mobilités pendant plus d’un an, menées par le Forum métropolitain du Grand Paris, avec l’appui de l’APUR et de l’IAU-ÎdF.

Ce travail a réuni des élus locaux de multiples appartenances politiques et de diverses strates territoriales, autour des pilotes de la démarche : Jean-François VIGIER (Forum métropolitain du Grand Paris); Jean-Louis MISSIKA et Christophe NAJDOVSKI (Paris) ; Stéphane BEAUDET (Association des maires d’Ile-de-France), Valérie MAYER-BLIMONT pour Patrick OLLIER (Métropole du Grand Paris) .

Au total, 10 propositions ont été formulées à partir d’un diagnostic prospectif. Les citoyens ont été associés aux réflexions à travers un processus original, de type « conférence de citoyens ».

Stéphane Beaudet a rappelé que le Livre blanc répond et propose des solutions sur les enjeux actuels et à venir, notamment sur comment mieux articuler la réflexion sur la route et les transports à travers les enjeux du mass transit. 

Jean-Louis Missika a souligné la réalisation d’un avis citoyen dans le cadre de la démarche où pour la première fois des habitants de toute la métropole, résidents de Paris, de la petite couronne et de la grande couronne ont travaillé ensemble et se sont mis d’accord pour produire un avis partagé. Les élus ont souhaité que les citoyens délibèrent sur l’avenir de l’usage individuel de la voiture en Ile-de-France.

Valérie Mayer-Blimont a insisté sur la suite à donner à ce travail, et notamment pousser les réflexions à la fois sur la gouvernance de la donnée et leurs accès à l’ensemble des publics, sur l’importance de construire de politiques publiques sur la mobilité à partir des besoins des usagers.

Jean-François Vigier a annoncé à l’issue de la conférence de presse l’approfondissement de l’une des propositions « optimiser les autoroutes urbaines en zone dense en favorisant une meilleure utilisation de ces espaces et des usages », au travers d’une consultation internationale sur le devenir des autoroutes, du boulevard périphérique et des voies rapides du Grand Paris.

Des équipes pluridisciplinaires internationales travailleront pendant plusieurs mois sur l’optimisation des autoroutes urbaines de manière prospective. Les résultats seront présentés lors d’une exposition grand public.


Le Forum métropolitain du Grand Paris pilotera, en lien étroit avec l’Etat et les collectivités partenaires ce projet. Le tour de table est en cours de finalisation, en plus de l’Etat, la Ville de Paris, la Métropole du Grand Paris, l’Association des maires d’Ile-de-France, le département du Val-de-Marne ont d’ores et déjà annoncé leur participation. Des discussions sont en cours avec la Région, d’autres départements, EPCI et EPT ont montré de l’intérêt pour la démarche et devraient la rejoindre dans les semaines à venir.
Le premier comité de pilotage est prévu pour le 24 mai, une conférence de presse de lancement aura lieu prochainement.

 


Les 10 propositions des élus du Forum métropolitain du Grand Paris

1.Favoriser le développement des modes actifs sur l’ensemble du territoire

2.Favoriser l’intermodalité pour garantir la mise en œuvre de rabattements efficaces vers les gares

3.Optimiser les autoroutes urbaines en zone dense en favorisant une meilleure utilisation de ces espaces et des usages

4.Développer des mesures incitatives pour renouveler le parc motorisé polluant et agir sur la circulation des véhicules

5.Favoriser le covoiturage et l’autopartage

6.Favoriser une cohérence des politiques de stationnement

7.Anticiper l’arrivée du véhicule autonome

8.Soutenir l’innovation numérique et l’écosystème d’innovation francilien à travers la question de l’ouverture de la donnée

9.Mettre en œuvre une mobilité servicielle en Île-de-France

10.Mobiliser l’ensemble des acteurs pour réduire les déplacements contraints

Télécharger le Livre blanc