Vendredi 3 juin les élus du groupe de travail « Concertations Métropolitaines » ont reçu Dominique OLLIVIER, présidente de l’Office de Consultation Publique de Montréal et Pierre RADANNE, spécialiste des questions environnementales. 36 personnes étaient présentes, 17 collectivités étaient représentées dont 12 situées dans le périmètre MGP et 4 hors du périmètre, ainsi que la Région.

Dominique Ollivier a présenté l'OPCM, dispositif d’appui à la concertation très abouti, né en 2002, concernant un périmètre de 3,9 millions d’habitants.

a) Ce dispositif, doté de moyens importants, est mobilisé sur décision des élus et possibilité de saisine par les citoyens (15 000 pétitionnaires nécessaires) existe depuis 2012,

b) L'accent est mis sur :

- Le professionnalisme : pour chaque opération établissement préalable d’une cartographie des parties prenantes et de solutions adaptées pour leur mobilisation ; l’OCPM intervient pour former élus et fonctionnaires,
- L'accès effectif du public aux éléments-clés du débat, avec un travail en 2 temps : information du public avant propositions et débat,
- La crédibilité : l'OPCM est un tiers de confiance, notamment du fait de la présence de 2 ou 3 commissaires par consultation ; ce sont eux qui rédigent les recommandations transmises aux élus,
- Une mobilisation effective de publics larges et diversifiés,
- La prise en compte réelle des publics de la périphérie de Montréal quand le sujet s’y prête, grâce à des modes de mobilisation spécifiques,
- La formation des élus et fonctionnaires.

Pierre RADANNE, a par ailleurs mis en relief plusieurs opérations qu'ils a conduites, y compris à grande échelle.
Il a fait un plaidoyer pour la prise en compte de l’ensemble des parties prenantes :

a) les citoyens :

- une condition de l’efficacité, compte tenu de l'élévation des niveaux de formation,
- adeptes de modes d’échange et de mobilisation qui peuvent fragiliser les prises de décisions publiques,
- sont directement responsables de 50% des émissions de gaz à effet de serre,
- en simplifiant les énoncés, et en tablant sur la proximité (contact, sensibilisation).

b) la société civile, car la co- construction des actions d’intérêt général joue un rôle croissant.

et l'idée d’un maire « animateur » et non exclusivement décideur.

Paris Métropole est actuellement en pleine réflexion sur la mise en place d’un dispositif pérenne de concertation à l’échelle métropolitaine. Le modèle original et ambitieux de l’OCPM est une des solutions possibles pour l’échelle métropolitaine et pour un Grand Paris participatif, inclusif et uni.

L'OPCM est un organisme indépendant qui organise et encadre les consultations publiques dans la ville. Il a pour mission de réaliser les mandats de consultation publique confiés par le conseil municipal et le comité exécutif de la Ville de Montréal, portant généralement sur les compétences municipales d’aménagement et d’urbanisme mais pouvant s’étendre à tout projet. L’Office dispose aussi d’un publique, dans un souci de transparence et d’efficacité. La procédure de consultation se déroule en deux temps, en débutant par une phase approfondie d’information du public suivie d’une phase d’audition des opinions des citoyens débouchant sur un rapport de la Commission de l’OCPM remis à la mairie et à la ville puis rendu public. mandat lui permettant de fixer des règles pour encadrer au mieux la consultation.

Pour en savoir plus, consultez les documents ci-joints.

Et pour plus d'informations sur l'état d'avancement des travaux du groupe de travail, contactez : André Jaunay, responsable du pôle Initiatives métropolitaines andre.jaunay@parismetropole.fr ou alix.boyer@parismetropole.fr

Contact presse : cecile.denis@parismetropole.fr / 06 28 02 02 69

Rencontre Dominique Ollivier OPCM - Paris Métropole
Rencontre Dominique Ollivier OPCM - Paris Métropole

Mots clés :