Bureau de Paris Métropole : 7 avril 2015

Suite au Bureau de Paris Métropole du 3 Mars, les élus s’étaient accordés sur la nécessité de combattre la « recentralisation » de l’action publique. C’est ainsi, dans cette optique, que le Bureau a auditionné MM. Thierry Lajoie (AFTRP – Grand Paris Aménagement) et Gilles Bouvelot (EPF IdF), tous deux venus présenter l’actualité de leurs futurs établissements. G. Bouvelot s’est d’abord exprimé sur la création prochaine de l’EPF unique et de ses modalités de fonctionnement (Conseil d’administration, « Commissions territoriales », outils partenariaux avec les agences opérationnelles régionales et départementales, etc.). L’audition de Th. Lajoie s’est articulée, quant à elle, sur la mise en œuvre du Plan de mobilisation pour l’aménagement et le logement, via l’outil OIN, sur l’évolution de l’AFTRP en Grand Paris Aménagement avec absorption des EPA ORSA et Plaine de France et la 1ère réunion d’un « atelier du Grand Paris du logement », première d’une série visant à examiner les sites inventoriés et dont la question-clé sera celle de savoir s’il est légitime que l’Etat intervienne, en l’attente de la nouvelle configuration institutionnelle.

En somme, les élus s’interrogent principalement sur la manière de concilier la solidarité métropolitaine et l’autonomie communale mais également sur le mode de gouvernance avec l’ensemble des dispositifs (entre AFTRP, opérateurs, SGP, ANRU, EPF, etc.). En outre, certains souhaitent que la procédure CDT soit relancée au détriment de l’OIN, d’autant plus que celle-ci ne saurait être « de nouvelle génération » en reposant sur des textes déjà existants.

Mots clés :